ARZUR PHILIPPE • FREELANCE MAISON DES ARTISTES • Tél. 06 87 24 05 17 • arzur@club-internet.fr

Encart Presse

Fort de près de vingt années d’expérience dans les arts graphiques concernant les domaines de l’imprimerie, de la presse grand public et spécialisée et des agences de communication, ainsi je suis à même de vous accompagner dans la création de votre encart publicitaire. Mon expertise balaye les champs de la conception et création mais encore à la gestion et mise aux normes techniques demandées aujourd’hui par les imprimeurs.

Des centaines d'encarts déjà traités...

En voici donc quelques illustrations :

L’Encart Presse

L’encart presse est un outil majeur permettant à une entreprise de transmettre des informations persuasives à sa clientèle. Une action publicitaire a pour objectif l’information, la persuasion ou encore le rappel. En ce sens, elle vise à modifier le degré de connaissance, les attitudes et la perception du récepteur vis-à-vis d’un bien ou d’un service. Trois types de publicités se distinguent en ce sens :

La publicité informative (informer le marché de l’existence d’un produit, suggérer de nouvelles utilisations, faire connaître un changement de prix, décrire les services offerts, construire une image) ; la publicité persuasive (créer une préférence pour la marque, modifier la perception des attributs du produit par le marché, encourager la fidélité, faciliter un entretien avec le vendeur) et enfin la publicité de rappel (rappeler les occasions prochaines d’achat et consommation, entretenir la notoriété, rappeler l’existence des distributeurs).

La vente est assurément un processus complexe, lequel ne saurait se satisfaire des incontournables produits, prix et circuits de distribution. Elle nécessite aussi d’accompagner cette offre d’un ensemble de communications cohérentes entre elles. Ces dernières ont pour ambition de faciliter la connaissance et reconnaissance du produit, son positionnement, les besoins qu’il peut satisfaire tout en entretenant à son égard un environnement favorable à son image.

Une entreprise conçoit et transmet des informations à ses clients actuels et potentiels, à ses fournisseurs, à ses détaillants ainsi qu’aux différentes parties prenantes composant son environnement. En ce sens, l’émetteur se doit de concevoir en un premier temps un message qui sache attirer l’attention. Ainsi la force des images et des titres, les formats, la taille et l’emplacement du message, la couleur, la forme et le mouvement sont-ils autant d’outils nécessaires à l’optimisation du message.
La distorsion sélective pose un problème plus délicat dans la mesure où le récepteur développe des attitudes qui le poussent à voir ou entendre des choses qui renforcent ses croyances. Cette dimension inconscience du langage modifie sa perception du message. Ce dernier se doit par conséquent d’être simple, clair, attirant et répété afin de s’inscrire au mieux dans la mémoire du récepteur.

Si l’attitude première d’une personne à l’égard de tel message est positive, ce dernier a plus de chance d’être avalisé et enregistré. Son élaboration prend acte tant dans son contenu que dans sa structure. Une fois la cible correctement identifiée, il convient de construire un message qui répond aux objectifs assignés. D’où un important travail de recherches mené en amont afin de lui trouver un thème, une idée et un avantage de nature à motiver l’audience, travail répondant au nom de proposition unique de vente.

Ainsi l’expression « création publicitaire » peut se définir comme étant l’acte de créer ou de faire exister ce qui était inexistant jusque-là. Elle est de ce fait un produit de l’imagination. Cette création peut malheureusement se montrer fortuite en raison le plus souvent d’une réflexion partiellement construite.Afin de satisfaire aux exigences propres de celle-ci, il convient dès lors de se montrer particulièrement attentif aux codifications nécessaires de cet acte créatif au vu des attentes de la campagne publicitaire.